Image

LA NATUROPATHIE1

La naturopathie est un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l'organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques. Elle agit d'abord de manière préventive par une éducation afin de développer de saines habitudes et d'améliorer l'état de santé:

  • en tenant compte de la globalité de la personne
  • en proposant des solutions qui ciblent les causes du déséquilibre
  • en utilisant les processus d'autodéfense, d'autorégulation et d'autoréparation de l'organisme
  • en utilisant des facteurs naturels de santé et des biothérapies comme moyens d'action. Il s'agit, entre autres, de la nutrition, des plantes médicinales, de l'hydrothérapie, de la médecine traditionnelle chinoise, de l'homéopathie et des techniques manuelles.

Le naturopathe peut ainsi s'occuper de plusieurs problèmes de santé. Il possède les compétences pour intervenir à trois niveaux, c'est-à-dire:

  • en prévention de la maladie
  • en offrant une solution alternative dans le traitement de désordres de santé fonctionnels: hypercholestérolémie, hypoglycémie, migraine, rhinite, côlon irritable, difficultés digestives, gestion de poids, syndrome prémenstruel, ménopause, hypertrophie bénigne de la prostate, etc.
  • en complémentarité avec la médecine moderne, c'est-à-dire en présence de problèmes de santé chroniques et dégénératifs tels que les cancers, le diabète, les maladies inflammatoires de l'intestin, l'arthrite, les maladies auto-immunes, etc.

Ainsi, la naturopathie applique les lois biologiques afin d'améliorer la santé et de prévenir l'apparition des troubles. Elle s'adresse aux personnes de toutes les générations et de tous le milieux.

Études

La phytothérapie est la discipline qui, en naturopathie, aurait fait l'objet du plus grand nombre d'études scientifiques. En voici deux exemples:

- Les plantes médicinales pour la réduction du cholestérol sérique: un aperçu systématique2, 2003. Cette revue de la littérature démontre que, sur 25 études analysées, l'utilisation de 11 plantes médicinales a entraîné une réduction de 10 % à 33 % du taux de cholestérol sérique.

- Le millepertuis pour la dépression majeure3, 2008. Un total de 29 études (5489 patients) ont été analysées. Les données suggèrent que, chez les patients souffrant de dépression, les extraits de millepertuis sont supérieurs au placebo et sont aussi efficaces que les antidépresseurs classiques. De plus, comparativement à ces derniers, moins d'effets secondaires ont été observés. Cependant, le millepertuis aurait des interactions potentiellement nuisibles avec certains médicaments.

Martin Moisan, M.D.
Kanesatake Health Center
12, Joseph Swan
Kanesatake (Québec)
J0N-1E0

1. Texte écrit en collaboration avec Mélanie Venne, naturopathe diplômée, ville de Prévost (514-316-9209, melvenne@gmail.com). L'information de cette section provient également du site Web de l'Association des naturopathes agréés du Québec (ANAQ, www.anaq.ca).

2. Thompson, J.S., Ernst, E. "Herbs for serum cholesterol reduction", J Fam Pract., 2003.

3. Linde, K., Berner, M.M., Kriston, L. "St-John's wort for major depression", Cochrane Database Syst Rev., 2008.

© Copyright 2015
Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation réservés pour tous les pays. info@editionsdakyil.com